Vendre un appartement ou une maison : l’importance d’une estimation immobilière juste et en phase avec le marché de l’immobilier

Comment estimer le prix de ma maison ou de mon appartement ? Si c’est une question qui peut paraître simple, il est moins évident que le vendeur n’est pas forcément le mieux placé pour faire une estimation immobilière juste de son propre bien immobilier. D’une part parce qu’un vendeur aura tout simplement tendance à surévaluer son bien, et c’est tout naturel… Un bien immobilier est souvent l’investissement de toute une vie, et même si l’on se sépare d’une maison ou d’un appartement, reste la valeur affective, qui elle, est inestimable. A vos yeux, votre maison est parfaite, vous y avez passé du temps, parfois toute une tranche de votre vie, vous ne comptez plus les heures de bricolage qui l’ont peaufiné, pour vous elle conjugue toutes les qualités. D’autre part parce qu’un vendeur n’est tout simplement pas un expert en immobilier et que d’autres données interviennent dans une estimation immobilière que seuls un agent immobilier peut prendre en considération en toute connaissance de son métier.

Vente d’un logement : en quoi consiste une estimation immobilière ?

Pour bien intégrer les enjeux d’une estimation immobilière, il faut d’abord comprendre que c’est une expertise délicate et technique qui nécessite de détenir en amont les bonnes informations mais aussi un savoir-faire et une expérience dans le domaine de l’immobilier. Et le jeu en vaut la chandelle, puisqu’un bien immobilier mal évalué ne trouvera pas facilement acquéreur.

Une estimation immobilière s’établit après avoir réuni plusieurs données et informations sur le logement en question et son contexte. Une analyse comparative du marché immobilier local est également lancée pour dégager un prix au mètre carré de la maison ou de l’appartement mis en vente. Plus précisément certaines données concernant votre bien immobilier sont analysées : marché de la région, prix au mètre carré qui peuvent différer d’un quartier à un autre, points forts et points faibles, qualité de l’environnement, surface, nombre de pièces, volume, terrain, état et même des critères moins factuels comme le charme, le cachet ou le potentiel.

C’est quoi le bon prix d’une estimation immobilière ? Pour un acheteur ce sera toujours trop cher, pour un vendeur pas assez… Un juste prix c’est un prix du marché. Nous l’avons expliqué précédemment, un vendeur souhaitera toujours, même inconsciemment, vendre au plus haut son bien immobilier, lui ajoutant une valeur affective malheureusement injustifiée. Sans compter le désir de faire une plus-value bien évidemment, de compenser des travaux effectués par le passé ou tout bonnement pour être plus à l’aise financièrement avant de se lancer dans un nouveau projet immobilier. Pour l’acheteur, c’est tout l’inverse : il verra votre bien dans sa fourchette de prix basse.

Un acheteur potentiel sera motivé par l’envie de faire une bonne affaire, il aura donc tendance à diriger son regard vers les défauts de votre bien, supposera des travaux à prévoir…


Vente d’un logement : comment se passe l’estimation immobilière ?

On l’a dit, pour estimer une maison à vendre ou votre appartement, un agent immobilier professionnel aura sous la main une panoplie d’outils destinés à des calculs qui parfois peuvent échapper au vendeur peu averti. Pour évaluer un logement au juste prix, la première étape va donc consister à mettre votre bien en comparaison à d’autres biens également en vente : des biens immobiliers similaires, dans le même quartier, et dans la même tranche de prix.

Une expertise d’évaluation immobilière se fait évidemment après une visite de votre bien, visite pendant laquelle l’agent immobilier appréciera les qualités de votre logement et son prix au mètre carré. Ce jour là il vous informera également des prix du marché et dressera sûrement un premier profil type du potentiel futur acquéreur de votre propriété : couple, jeune, famille, senior, primoaccédants…

La qualité la plus appréciable d’un agent immobilier professionnel ? Sa franchise et son objectivité c’est certain. L’agent immobilier n’a aucun intérêt à sous ou surévaluer votre bien, son intérêt, comme le vôtre, est de vendre votre appartement ou votre maison en un temps raisonnable et au meilleur prix. C’est bien pour cela que son expérience et ses compétences sont nécessaires pour une estimation immobilière pertinente, garante d’une transaction financière dans les meilleures conditions jusqu’à la signature chez le notaire.

L’estimation immobilière est une étape cruciale, un bon agent immobilier consacre du temps à cette étape et prend le temps du dialogue et de l’écouteur avec le vendeur. Une véritable relation de confiance doit s’installer…parce que votre patrimoine est unique et mérite d’être considéré avec sérieux. Tout paramètre est donc passé au peigne fin car tout peut avoir un impact sur le futur prix de vente : surfaces utiles et moins utiles, qualité de construction, niveau de confort, rareté, atouts du terrain, environnement, accessibilité…


Estimation immobilière : conseils et méthodologie pour la vente…

Si l’agent immobilier professionnel est le plus à même d’évaluer au juste prix votre bien immobilier, vous pouvez facilement l’aider dans cette démarche en vous fixant pour objectif une vente rapide en misant sur la valorisation de votre maison ou appartement.

Pour mener sa mission à bien l’agent immobilier peut donc vous demander des documents que vous devez pouvoir lui fournir rapidement : documents relatifs à l’achat de votre propriété, documents relatifs à son entretien régulier, factures de travaux ou de réparations, permis de construire, permissions d’extension le cas échéant…

Lorsque l’agent immobilier va débuter la visite de votre bien, pièce par pièce, il vous posera des questions auxquelles vous devez savoir répondre. Cela peut concerner des matériaux utilisés, le système électrique mais aussi les espaces verts, les charges communes, le voisinage, l’agencement des pièces, la nature du terrain, l’état de l’immeuble si vous êtes en appartement, les transports…

Vous souhaitez vous faire une première idée de l’estimation immobilière de votre bien ? Sachez qu’il existe des agences immobilières en ligne qui permettent aux futurs vendeurs d’obtenir une fourchette indicative des prix au mètre carré pratiqués à Paris et dans toutes les viles de France. Sachez encore que d’autres critères « coups de cœur » peuvent aussi rentrer en ligne de compte lorsqu’un acheteur potentiel visitera votre bien : surface généreuse, logement très lumineux, jolie

terrasse avec vue dégagée, présence d’un ascenseur, équipement écologique, caractéristiques du quartier… Autant de données « bonus » qui permettront d’alimenter une annonce immobilière pertinente mettant en avant tous les atouts de votre bien.