Vendre son logement sans agence

Vous souhaitez vendre un appartement ou une maison ? Vous pensez pouvoir le faire tout seul ? Pourquoi pas... Nous allons voir toutes les étapes de la vente pour vous aider à choisir. Vendre son logement sans agence immobilière, c’est possible mais difficile ! Si 70 % des Français souhaitent vendre un bien seul, au final 30 % seulement y parviennent. 

14 mars 2021

Pourquoi vendre un appartement sans agence immobilière ? 

Les raisons peuvent être multiples : 

  • vous estimez être la seule personne à bien connaître tous les points forts de votre logement. 
  • vous ne voulez pas payer une commission d’agence immobilière jugée trop importante. 
  • vous pensez pouvoir vendre votre bien au meilleur prix rapidement. 

Le point crucial pour vendre un logement seul consiste à bien anticiper : 

  • la disponibilité : avez-vous le temps nécessaire pour gérer les visites, les négociations, la mise en vente, etc.
  • les connaissances : les transactions immobilières sont très encadrées. Connaissez-vous les informations obligatoires à fournir lors d’une annonce ou avant la promesse de vente ? 
  • le temps : êtes-vous pressé de vendre votre logement au meilleur prix ? 

Comment vendre un bien immobilier seul ? 

Avant de vous lancer, pensez à chaque étape du parcours d’une vente.


  1. L’estimation du prix de vente du logement

C’est le point essentiel sur lequel ne pas se tromper ! Un prix trop bas fait vendre rapidement mais en perdant de l’argent. Un prix trop élevé fait perdre du temps. Les acheteurs sont surinformés avec la multitude de sites sur l’immobilier. Un prix de vente au-dessus des moyennes doit donc se justifier avec les bons arguments. 


Préparez votre stratégie commerciale de vente avec les points forts du logement et soyez prêt à répondre à ses faiblesses. 


Pour estimer le bon prix de vente, rien ne remplace le regard d’un expert de l’immobilier qui visite des biens similaires au vôtre, situés dans le même secteur, toute la journée ! 


  1. La mise en vente 

Ici encore, vous avez du travail : prendre de belles photos mettant en valeur votre appartement, rédiger une annonce différenciante et percutante, avec toutes les informations indispensables concernant la superficie, les caractéristiques recherchées, la localisation. Sans oublier les mentions légales comme la performance énergétique. 


Sur quel site proposez-vous votre annonce ? Un seul ou plusieurs ? Quel numéro de téléphone mettre ? et quel email ? Comment gérez-vous les demandes ? Avec un tableau des demandes et des visites ? Quelles questions fréquentes reviennent ? Peut-être faut-il compléter votre annonce ? 


Avez-vous pensé à faire réaliser les diagnostics ? Et à répertorier tous les éléments relatifs à la copropriété et aux travaux réalisés depuis l’achat ? Tout cela prend un peu de temps ! 


  1. Les relations avec les acquéreurs potentiels

Les premières demandes de visites arrivent… Comment les gérer ? Acceptez-vous les visites le week-end ou le soir (oui, mais il est préférable de visiter un appartement en journée) ? Organisez-vous des visites par famille ou par groupe (les défauts relevés par une personne sont alors partagés à tous les visiteurs) ? Comment éviter les visites des simples curieux ? Comment éviter d’être perdu entre les contacts, les premières visites, les contre-visites, etc. ? 


Il va falloir un peu d’organisation pour tout gérer et répondre à tout le monde. L'achat d’un bien ne se fait pas en ligne, comme une paire de chaussures. Les questions sont nombreuses et méritent des réponses claires et précises. 


Et comment réagir à une offre d’achat ? Comment faire une contre-proposition ? 


  1. Les documents obligatoires

La préparation d’une vente réussie implique le vendeur. Plus il fournit vite les bonnes informations, plus les chances de vendre au meilleur prix sont grandes. Il s’agit de fournir non seulement tous les diagnostics techniques, mais aussi toutes les factures, tous les plans et autorisations en cas de travaux, tous les documents liés à la copropriété, etc.  


  1. La vente et après

Les documents légaux, promesse de vente et acte authentique de vente, sont rédigés par le notaire. Vous êtes alors seul face à lui pour comprendre son jargon. 


Et après la vente ? Que se passe-t-il en cas de problème avec l’acheteur ? Imaginez qu’il revendique des vices cachés ? Ici encore, être seul peut se révéler compliqué mais pas impossible ! 


La solution : une agence immobilière à coût fixe

Si vous n’êtes pas sûr d’avoir le temps ou les compétences nécessaires pour mener à bien chaque étape de la vente, faites confiance à un professionnel de l’immobilier. Aujourd’hui, les nouvelles agences immobilières se développent autour d’un nouvel axe, plus agile et plus proche des clients pour répondre à leurs besoins. IMOP propose toute une gamme de services utiles, des agents immobiliers fiables, des partenaires sûrs. En contrepartie, une commission fixe de 4990 euros ou 9900 euros pour les biens de prestige. 



Contactez-nous pour en discuter !