Vous souhaitez agrandir votre maison
August 28, 2020

Vous avez besoin de m2 en plus et vous cherchez une solution pour agrandir votre logement ?


Tout dépendra du besoin, de l’existant, du terrain et des possibilités légales et techniques mais plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • L'extension horizontale
  • L'aménagement des combles
  • La surélévation

Vous devez réfléchir à votre besoin et consulter un professionnel des travaux ou de l’aménagement pour connaître la faisabilité ou vous présenter d’autres idées : esthétique, fonctionnalité, réorganisation globale … Tout doit être pensé et harmonisé. Pour l’extérieur, vous pouvez harmoniser avec la façade existante ou bien créer un élément différent qui pourrait créer un certain cachet : crépi identique, bardage bois, façade en pierres, baies vitrées … Un plan en 3D pourra vous aider.

Car pour valoriser cette extension, n'oubliez pas l’esthétique !

 

Qu’avez-vous le droit de créer ?

Les règles d’urbanisme sont fixées dans le PLU de votre commune : distances entre les nouvelles constructions et celles environnantes, superficie, formes, coloris, matériaux à utiliser, zones devant rester naturelles.

Vous connaîtrez ainsi l’emprise au sol et la hauteur autorisée et vous pourrez choisir l’agrandissement possible.

 

L’extension horizontale  

Pour la création d’une nouvelle surface au sol, une étude de sol doit être réalisée. Et si l’extension est réalisée contre un mur porteur de la maison, il faudra vérifier la bonne étanchéité entre les deux murs.  C’est la solution la plus fréquemment utilisée pour prolonger la maison assez facilement.

L’extension horizontale peut être de plain-pied ou à étage et peut accueillir une véranda, un garage, une suite parentale, une pièce en plus, etc.

Mais les contraintes techniques sont nombreuses : problèmes de vis-à-vis, emprise au sol limitée, respect des limites de propriété, dénivelé, zone classée, etc…

L’orientation et l’implantation de votre extension doit pouvoir également prendre en compte l’approche “bioclimatique”, pour bénéficier d’une maison plus agréable à vivre et optimiser l’entrée de la lumière naturelle : confort et économies !

Selon vos envies, vos besoins et votre budget, vous pourrez choisir entre l’ossature-bois, la construction maçonnée classique en parpaings, l’ossature-métallique ou encore le verre avec la véranda.

 

L’aménagement des combles

Vérifiez que le PLU vous autorise à augmenter la surface habitable de votre maison puis déposez votre déclaration préalable de travaux ou votre demande de permis de construire en fonction des règlements d'urbanisme en vigueur. 

Il s’agit de la solution la plus simple pour gagner des m2 puisqu’on exploite l’existant. 

Il s’agit d’une solution facile à réaliser grâce à des matériaux faciles à installer, y compris dans des lieux difficiles d’accès.  

 

Il faut prendre en compte : le volume disponible, la pente du toit, la nature de la charpente, l’apport de lumière, l’isolation…Et il y a donc des contraintes à connaitre avant l’aménagement.

Pensez que, selon l'emplacement de l'escalier à l'intérieur, vous allez perdre de la place à l'étage inférieur, voire sacrifier une pièce.

La pente idéale pour un aménagement de combles est une pente à 45°. À moins de 35°, il vous faudra modifier cette inclinaison ou bien envisager une surélévation de votre maison. 

 

Pour l’isolation, une isolation par l'extérieur ne change pas le volume habitable et réduit les risques de ponts thermiques, mais cette solution est plus onéreuse. Isoler par l'intérieur est donc le choix le plus économique et le plus facile à réaliser.

Sous certaines conditions, l'aménagement des combles peut donner droit à la réduction d'impôt pour travaux d'isolation.

 

La surélévation

La surélévation est réalisable sur tout type de maison. 

Elle permet d’ajouter un étage à votre maison sans qu’il s’agisse de combles aménagés. Il faudra déposer l’ancienne charpente, en installer une nouvelle sur des murs remontés également, avec une hauteur de 2,20 à 2,50 m.  Il s’agit notamment d’une solution si vous n’avez plus d’emprise au sol et elle nécessite un permis de construire.

Les travaux sont réalisés sans que vous ayez à quitter votre maison, car tout est fait de l’extérieur.

Et vous pouvez choisir une surélévation totale ou partielle, sur une partie seulement de votre maison.

Point énergétique important : La surélévation, comme l’aménagement de combles, permet d’avoir une isolation neuve, donc vous faisant bénéficier d’importantes économies d’énergie. 

On peut aussi envisager une « rehausse de façade » : Au lieu de surélever des murs sur 2,50 m intérieur, on rehaussera sur 80 cm à 1,30 m, soit pour des raisons financières, soit pour des raisons d’urbanisme, selon la hauteur de construction autorisée par le PLU.

 


Bien choisir les matériaux pour son agrandissement  

Choisir ses matériaux sains et écologiques pour construire, isoler et aménager son agrandissement de maison apporte une plus-value de confort et d’esthétique à votre habitat.

Des normes sont imposées quant à la réglementation thermique :

  • Surface de l’extension inférieure à 50 m2 :  chaque élément d’isolation, de chauffage, de ventilation ou de production d’eau chaude doit afficher des performances à minima.
  • Surface de l’extension entre 50 et 100 m2 : seul le calcul de Bbio (Besoin Bioclimatique) est effectué.
  • Surface de l’extension supérieure à 100 m2 : La réglementation thermique en vigueur (RT 2012) s’applique. Cette réglementation thermique fixe
    undefined

Les professionnels « reconnus garants de l’Environnement » vous orienteront en termes d’isolation, de menuiseries ou de façades pour respecter l’environnement. Ceci pourra vous permettre, sous certaines conditions, de bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique et d’un éco-prêt à taux zéro.

 

Quelles sont les démarches à effectuer pour un mener un projet d’agrandissement ?


Selon la nature des travaux, les documents (formulaires CERFA) à fournir à la Mairie sont différents :

  • La déclaration préalable de travaux : Déposée pour les extensions compris entre 5 et 40 m² de surface habitable. Le délai d’instruction est d’1 mois.
  • Un permis de construire : Déposé pour les projets d’agrandissements supérieurs à 40 m² de surface habitable. Le délai d’instruction est de 2 mois.  
    Dans les deux cas, si la mairie ne vous répond pas, cela vaut acceptation.
  •  La déclaration de fin de travaux :

A l’issue des travaux, vous avez 90 jours pour aviser la mairie et aux services fiscaux de la fin, vous devrez remplir une déclaration d’achèvement de travaux (DAACT) et demander une attestation de non-contestation aux services de l’urbanisme dans un délai de trois mois après la remise des clés par les professionnels.



Quel est le budget pour un agrandissement ?

Le budget dépend évidemment du projet. Toutefois, l’installation d’une véranda sera moins chère qu’une extension “en dur”. Les projets les plus onéreux seront ceux qui nécessitent des matériaux spécifiques, comme des fondations spécifiques en fonction du sol.

Les aménagements de combles sont d’un prix moyen, tant qu’il n’y a pas d’action sur la structure même du bien (comme la charpente, etc.). Les prix varient donc selon le type de charpente :

  • Une structure traditionnelle avec plancher porteur en bon état n'entraîne aucun surcoût. Comptez entre 500 et 700 euros par m² pour l'aménagement des combles.
  • Si la charpente est en fermettes industrialisées, en bois ou en métal, il faudra les modifier.

    Si vous modifiez la pente de toit, il faudra déposer la couverture. La réutilisation des tuiles réduira la facture.
    Si la couverture est dégradée, profitez-en pour la rénover et isoler le toit  

 La surélévation demande un renforcement de la structure existante et aura donc un coût plus élevé.  

 Le prix au mètre carré d’une surélévation varie en fonction de la complexité du chantier, de la surface créée et des aménagements choisis, on compte :

  •     Formule Prêt-à-finir : de 1 300 € à 1 500 € / m²
  •     Formule Clé-en-main : de 1 700 € à 1 900 € /

Commencer par étudier votre budget avant de choisir des prestations.  


Quelle plus-value pour votre logement?

En plus du confort future que l'agrandissement va vous apporter, votre maison ou votre appartement vont prendre de la valeur. Il sera interessant de comparer le montant des travaux avec la plus-value potentiel à terme une fois les travaux finis. N'hésitez pas à contacter notre équipe et à leur demander une estimation gratuite de votre bien, ils pourront vous renseigner sur la valeur économique des travaux que vous souhaitez entreprendre.



Comment l'agence Imop peut vous aider ?

Notre équipe possède de multiples compétences internes notamment dans l'agrandissement et la sur-élévation de biens et peut vous accompagner dans vos projets ou dans la sélection d'entrepreneurs travaux.



Contactez nous au 01.84.85.80.81 pour discuter avec nos équipes de votre projet.